mardi 15 juillet 2014

Onboarding : c'est l'été !


Le Onboarding est un sujet qui me tient à coeur depuis plus de trois ans et pour lequel je partage avec vous les billets que beaucoup d'entre vous ont lu (et je vous en remercie !). Après donc une année chargée et avant une rentrée qui s'annonce intéressante, j'ai le plaisir de compiler ici les problématiques posées par la mise en place de l'intégration de nouveaux collaborateurs.

Tout d'abord, avant de réfléchir à un quelconque parcours d'intégration, plusieurs conditions sont à réunir :
Ensuite, il faut préparer les conditions d'entrée du futur collaborateur :

lundi 7 juillet 2014

Comprendre les attentes du collaborateur lors du processus d'Onboarding


Lorsqu'il intègre une entreprise, un collaborateur a deux types d'attentes :

  • Une attente explicite : c'est un besoin qui est exprimé par le salarié et dont il attendra un retour concret. Il s'agit ainsi de faire face aux besoins fondamentaux de la personne : salaire, congé...
  • Une attente implicite : c'est un besoin plus diffus dans la mesure où il n'est pas exprimé par le collaborateur, mais pour lequel la structure devra apporter des réponses. Il s'agit ainsi de répondre aux besoins de sécurité, voire d'appartenance de la Pyramide de Maslow.
Comprendre les attentes du nouvel arrivant, c'est à la fois répondre aux besoins explicites (ce qui semble le plus facile), mais également aux besoins implicites. Or, ces besoins ne sont pas tous les mêmes, en fonction du passé du collaborateur, de ses succès, de ses défaites et de son évolution. Par exemple, le manque de reconnaissance est un facteur important de désengagement d'un salarié dans l'entreprise. Si celui-ci n'est pas valorisé, il se sentira en droit de partir, en vertu de la violation du contrat psychologique.