lundi 23 juin 2014

Dirigeants : les Capitaines du Onboarding, c'est vous !


Il n'y a rien à dire. Malgré toute la détermination des différents services de Ressources Humaines, le fait de mettre en place un programme d'intégration des collaborateurs doit être porté par la Direction. Et, par Direction, j'entends TOUS les Dirigeants !

En général, les décideurs opposent deux questions à cette mise en place :
  • A quoi ça sert ?
  • Quel sera le retour sur investissement ?
Une fois les deux réponses données, on entend souvent dire : "Bon, allez-y !".
Ben non ! Car un bon Onboarding doit être porté par son Capitaine. D'ailleurs, les programmes d'intégration, portés par les seules Ressources Humaines ou certains managers qui "accueillent" leurs collaborateurs comme ils peuvent, rendent l'entreprise bancale : on sera tenté de travailler avec tel N+1, "plus cool que les autres". Quant aux RH, elles se rendront vite compte qu'elles ne pourront créer une véritable marque employeur alors que la tête de la structure elle-même n'y croit pas !

On parle souvent d'ENGAGEMENT des différents acteurs au sein de l'entreprise. Mais comment voulez-vous exiger cet engagement si l'exemple ne vient pas de sa propre Direction ? 

lundi 16 juin 2014

Le Onboarding, c'est aussi AVANT le jour J !


Attirer un talent demande beaucoup de patience ! Je ne suis pas forcément un bon pêcheur, mais j'ai bien compris qu'il fallait tout de même avoir de bons appâts et de bien ferrer. Et après ?

J'ai eu l'occasion de réaliser quelques interviews après d'acteurs RH. L'une d'entre elles m'a particulièrement intéressé sur la question suivante : N'y a-t-il pas un danger de démotivation entre le moment où le futur collaborateur démissionne de son entreprise et signe un contrat (ce qui peut aller jusqu'à J - 180), et le jour J où il arrive physiquement.

Je serai tenté de répondre par la négative : en effet, si le nouvel arrivant a pris la décision de vous rejoindre, il sera excité à cette idée et répondra favorablement aux attentes du Onboarding au jour indiqué. Cependant, on se rend compte qu'une certaine frange de la population (celle qui peut vous quitter du jour au lendemain, celle qui est régulièrement chassée) ne fonctionne pas de cette façon.

Une des plus-values que vous pourrez donc mettre en place, c'est donc d'intégrer le futur salarié AVANT sa réelle intégration. Ainsi, on peut imaginer des rencontres (pourquoi pas une fois par mois) entre le collaborateur et le manager opérationnel, afin de faire le point sur les projets en cours. A cela plusieurs objectifs :
  • Signifier que le futur entrant est attendu... et espéré !
  • Le rendre opérationnel plus rapidement.
  • Lui présenter les attentes et son positionnement dans l'entreprise.
Et vous, avez-vous vécu une intégration avant votre premier jour de travail effectif ?

lundi 9 juin 2014

Le livret d'accueil est-il réellement utile au Onboarding ?


Je n'ai jamais été réellement fan du livret d'accueil. Tout comme un père ou une mère lit une histoire à son enfant, celui-ci aura plutôt tendance à regarder les images qu'à lire le livre ! Tiens, voilà la tête du PDG, du DAF ou du DRH ! Et pourquoi pas celle de tous les collaborateurs... voire la mienne ! Ben oui, en tant que nouvel arrivant, je fais déjà partie de l'histoire, moi aussi, non ?
Bon d'accord, j'exagère (mon côté méditerranéen, j'imagine...). Ce qui m'a réellement dévié du livret d'accueil, c'est l'affaire jugée par la Cour de Cassation le 23 novembre 2010. Ainsi, "les dispositions du livret d'accueil ont la valeur d'un engagement unilatéral qui lie l'employeur tant qu'il ne l'a pas dénoncé".

Mais surtout, plus qu'un long roman (certains livret d'accueil font plus de 50 pages), c'est une histoire que j'ai envie de lire. Mieux même : un conte ! Car, dans un conte, il y a trois parties :
  • Une situation de départ, pas forcément idéale, mais intéressante.
  • Une fracture, modifiant la situation de départ.
  • Une nouvelle donne, meilleure qu'avant ("ils eurent beaucoup d'enfants"), voire idéale, obtenue au prix d'aventures !
Tant que cela se termine bien, j'y adhère ! Cependant, ce n'est plus si souvent le cas (merci à la crise, aux plans sociaux...). La valeur de l'écrit (celui qui reste, celui qu'on ne peut oublier) est indélébile, ce qui peut poser quelques problèmes. Celle de l'oral peut être modifié...

Et vous, quel est votre positionnement sur le livret d'accueil vis-à-vis de vos nouveaux employés ?

lundi 2 juin 2014

Les clés du Onboarding en 6 voyelles



Quelles sont les clés d'un Onboarding réussi ? Réponse en 6 voyelles :

A comme Accueil : Parce qu'un nouveau collaborateur, s'il est mal accueilli, il n'aura pas envie de revenir !

E comme Exemplarité : Parce que vous ne voudrez pas infliger à chaque nouvel arrivant ce que vous ne voulez pas qu'il vous fasse !

I comme Interaction : Parce que vous privilégierez toujours le dialogue en faisant passer des messages autant en descendant qu'ascendant.

O comme Ouverture : Parce que vous laisserez l'innovation permettre l'évolution et l'amélioration continue de votre structure.

U comme Unité : Parce que vous ne laisserez pas les sentiments conduire votre stratégie. Parce que vous ne chouchouterez aucun de vos collaborateurs au détriment d'un autre : il en va de votre crédibilité !

Y comme... Youpi ! : Parce que vous marquerez votre enthousiasme à intégrer vos collaborateurs et à les voir évoluer au sein de votre entreprise !

Et vous, qu'auriez-vous rajouté ?